CBIE, Sciences

Episode 2 : Techniques de clonage (partie 1)

Niveau de difficulté : 2

Bien le bonjour à tous !

Désolée de mon retard, j’étais en expédition voir les pingouins bleus et le réseau dans ces coins-là n’est pas très clément ! Heureusement Baleine des mers m’a remplacée, poussé par son enthousiasme à vous montrer son projet.

Aujourd’hui nous allons rentrer un peu plus dans le vif du sujet en commençant à parler des techniques de clonages. Je parle cependant des techniques utilisées par les hommes uniquement, vu que ce sont celles-ci qui peuvent être potentiellement utilisées pour nos baleines (et aussi parce que je ne tiens pas à détailler la division des bactéries). Pour cela il faut en savoir un peu sur la biologie, notamment les notions de cellule, de noyau, d’embryon, quelques bases de génétique et de reproduction. Si ces mots ne vous disent rien, je vous conseille de regarder le programme de SVT de lycée section Scientifique, avec les liens ci-dessous :

http://www.vivelessvt.com/lycee/les-forces-evolutives/

http://www.vivelessvt.com/lycee/la-nature-du-vivant/

http://www.vivelessvt.com/lycee/expression-stabilite-et-variation-du-patrimoine-genetique/

http://www.vivelessvt.com/lycee/les-meilleurs-sites-de-svt-pour-reviser-le-bac-s/

 

Sinon, commençons sans tarder.

Le clonage sert à deux choses : le clonage thérapeutique et le clonage reproductif. Bien sûr nous allons nous concentrer sur le clonage reproductif, vu que nous cherchons principalement à augmenter la population des baleines.

La première technique que nous allons voir est donc la bissection d’embryon. La bissection d’embryon consiste, comme son nom l’indique, à séparer un embryon en deux. Bien entendu on ne coupe pas un bébé comme ça. On procède par étapes :

La fécondation se fait in vitro, pour plus de simplicité. Après quelques jours de développement, la cellule-œuf atteint un stade nommé blastula, stade comportant 128 cellules et où des cellules souches sont encore présentes.

On sépare alors l’embryon en deux amas égaux, avant de les réimplanter dans le ventre de deux mères différentes. Les deux embryons sont totalement identiques, et peuvent être considérés comme des vrais jumeaux, à la différence qu’ils sont produits artificiellement.

Cette technique est efficace, dans le cas où l’on peut avoir des gamètes des deux parents, ainsi que deux mères porteuses, puisque que finalement peu technique et donc relativement peu couteuse, si les gamètes sont à disposition. Cela est par contre très lent puisque que seulement deux individus sont produits à la fois.

De plus dans le cas des baleines, effectuer une fécondation in vitro demande de récolter sperme et ovule de baleines, ce qui n’est déjà pas très facile, et ensuite de réimplanter les embryons dans les baleines, soit donc une opération pour chaque baleine. Je n’ai pas trouvé d’article sur des tests effectués, mais il est possible que ce genre d’opération soient plus traumatisante pour la baleine, notamment s’il s’agit déjà de baleines fertiles et donc capables d’assurer par elles même une reproduction.

Idée intéressante mais pas suffisante donc.

Il y a encore 3 autres techniques couramment utilisées, je vous les détaillerais dans les prochains épisodes. Et en attendant je retourne observer mes pingouins

(D’ailleurs saviez-vous que les pingouins bleus aiment chasser en groupe de 10-20 individus et reviennent à la tombée de la nuit pour retrouver leur nid et leurs œufs ? Et qu’au lieu de dormir, ils passent la plus grande partie de la nuit à conquérir des territoires en « chantant » ? Allez regarder ça sur internet, les pingouins bleus sont beaucoup trop mignons !)

 

Bisous glacés, Lovepingouins

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s